Coulanges Gestion Privée | Double expertise
15906
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-15906,ajax_fade,page_not_loaded,,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.2,vc_responsive
 

DOUBLE EXPERTISE

François Coulanges est conseil en gestion de patrimoine spécialisé dans les investissements financiers depuis 1987. Il a créé son cabinet en 1993 afin d’offrir un conseil personnalisé et indépendant à ses clients .

Sur plus de 3 000 conseillers en gestion de patrimoine, plus de 2 000 environ sont membres de la Chambre  Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine, dont le cabinet de François Coulanges. La majorité est spécialisée en assurance vie, immobilier ou défiscalisation. Une minorité, dont Coulanges Gestion Privée, est spécialisée en investissements financiers.

En moyenne 10 % possèdent un fonds de fonds. Coulanges Gestion Privée est aujourd’hui l’un des rares cabinets à posséder deux fonds de fonds réservés exclusivement à ses clients.

« J’ai créé mon cabinet en 1993 afin d’offrir
un conseil personnalisé à mes clients… »

DOUBLE EXPERTISE

Au-delà de la gestion de patrimoine, ce cabinet conseille des investissements financiers et l’allocation d’actifs de tous les comptes de tous ses clients. Ce qui fait la performance d’un contrat, c’est l’anticipation des événements, et donc l’arbitrage. Le cabinet envoie personnellement une lettre d’information confidentielle mensuelle, dédiée exclusivement à ses clients, en amont des grands changements.

La double expertise de ce cabinet et les services exclusifs mis à disposition des clients permettent ainsi d’apporter une démarche de conseil et de suivi personnalisé toute particulière.

Dans cette vidéo François COULANGES

vous présente le Cabinet COULANGES GESTION PRIVÉE :

Vidéo tournée lors de la Rencontre 2014.

« La géopolitique, comme la sociologie et la démographie est un facteur déterminant de l’anticipation économique »